appointements


appointements
nm.pl. maosh, ish haqi; mes appointements se montent à mening maoshim …-ni tashkil qiladi; toucher ses appointements maosh olmoq.

Dictionnaire Français-Ouzbek. 2009.

Смотреть что такое "appointements" в других словарях:

  • appointements — [ apwɛ̃tmɑ̃ ] n. m. pl. • 1573; 1388 au sing. « règlement d une affaire »; de 1. appointer ♦ Rétribution fixe, mensuelle ou annuelle, qui est attachée à une place, à un emploi régulier (surtout pour les employés). ⇒ paye, rétribution, salaire,… …   Encyclopédie Universelle

  • appointements — nmpl. => Salaire …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • APPOINTEMENT — s. m. T. de Pratique ancienne. Règlement en justice sur une affaire, pour parvenir à la juger par rapport. Prendre un appointement à l audience. Prendre un appointement au greffe.   Appointement en droit, Règlement par lequel le juge ordonnait… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • appointement — ⇒APPOINTEMENT, subst. masc. I. DR. ANC. Jugement interlocutoire par lequel le juge ordonne aux parties de produire de nouveaux témoins ou des preuves écrites sur les points de fait ou de droit qui n ont pu être suffisamment éclairés à l audience  …   Encyclopédie Universelle

  • APPOINTEMENT — n. m. Rétribution fixe attachée à une place, à un emploi surtout public, et payée à des époques régulières. Dans ce sens, il s’emploie surtout au pluriel. On lui donne, il reçoit de gros appointements. Recevoir, toucher ses appointements. Il a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Philippe Charles de La Fare — Pour les articles homonymes, voir La Fare. Philippe Charles de La Fare Marquis de La Fare …   Wikipédia en Français

  • Philippe charles de la fare — Pour les articles homonymes, voir La Fare. Philippe Charles de La Fare …   Wikipédia en Français

  • appointer — 1. appointer [ apwɛ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • XVIe; « régler une affaire » 1268; de 1. a et point ♦ Donner des appointements à (qqn). ⇒ payer, rétribuer. Appointer un employé. Être appointé par une maison. appointer 2. appointer [ apwɛ̃te …   Encyclopédie Universelle

  • rappel — [ rapɛl ] n. m. • XIVe, d un banni; rapiau « révocation » 1246; de rappeler 1 ♦ Action d appeler pour faire revenir. Rappel d un banni, d un exilé. Lettres de rappel, par lesquelles un gouvernement signifie son rappel à un agent diplomatique. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • gage — (ga j ) s. m. 1°   Dépôt qu on fait de quelque objet entre les mains d autrui, pour sûreté d une dette, d un emprunt. Un gage suffisant. Prêter sur gages. Emprunter sur gage. •   Brancas me demanda hier de bonne foi si je ne voudrais pas prêter… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jean-Pierre De Lassus — Saint Geniès, anobli par le capitoulat de la ville de Toulouse en 1742, Seigneur de Saint Geniès, Seigneur de la Cordonerie, 1er Arpenteur du Roi en Louisiane, Grand Voyer arpenteur de la partie française de Saint Domingue, né en 1694 à… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.